BOULIANE, gisèle

Née à Jonquière, Québec, Gisèle Boulianne a enseigné les arts plastiques pendant vingt ans. Dans le but d’approfondir ses connaissances et d’explorer de nouvelles avenues professionnelles, elle a achevé un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval à Québec. En 2006, diplôme en mains, on lui décerne le deuxième prix du public lors de l’exposition des finissants.

Dans un esprit contemporain, son style expressif et coloré reflète l’intensité de l’artiste et de la vie urbaine d’aujourd’hui. Son travail pictural emploie la photographie, le collage, les technologies et la peinture pour créer une composition dynamique de lignes et de formes bouillonnante de l’énergie du XXIe siècle. Les gestes déterminés et audacieux, qui parcourent la toile ou le métal, mettent en scène un acte de type théâtral non loin du monde du rêve.

En 1967 à l’âge de 9 ans, elle planifie déjà sa carrière artistique. Elle termine ses études professionnelles en dessin publicitaire en 1977. L’association des cadres scolaires du Québec lui remet le premier prix des étudiants et le Journal de Québec lui offre un poste de graphiste dans ses bureaux. En 1982, elle commence à étudier la peinture et débute un baccalauréat en enseignement des arts plastiques en 1984. Dans la même année, elle ouvre son école privée qui oeuvrera jusqu’en 2007.
En 2005, Gisèle reçoit une mention d’honneur du jury lors du Festival international de Montréal en arts, FIMA. Invitée au Festival international des arts plastiques de Monastir en Tunisie à l’été 2008, elle s’est vue décerner le 1er prix d’excellence des mains du Gouverneur tunisien et en 2009, elle est nommée membre du jury permanent. Plus récemment, elle a participé au Salon national des Beaux-Arts au Carrousel du Louvre à Paris.

Membre professionnel du RAAV, Regroupement des artistes en arts visuels du Québec, le travail de Gisèle Boulianne est répertorié dans différentes collections du Québec; Cius de Portneuf, Pavé-Construction Savard, Commisssion scolaire de Portneuf, Commission du Transport de Québec, Emco Building Products, Aluminerie Alcoa, Toyota, Norton Rose et bien d’autres. Elle est aussi représentée dans plusieurs galeries d’art; Émeraude (Montréal), Céleste (St-Sauveur), Crescent Hill (Mississauga) et C. Genest (Cap-Santé) et participe à des expositions internationales; Toronto, New York, Puerto-Rico, Portland (Oregon), Monastir (Tunisie), Montreux (Suisse), Paris, Nice, Dubai…
DÉMARCHE ARTISTIQUE
Je songe, je mémorise et je structure des compositions qui soupçonnent un rapport entre l’espace et le temps. Dans l’action du faire, je libère des pulsions intraverties vers le monde extérieur. Le phénomène vibratoire des sons rythme mes actions gestuelles de manière organisante et globale. La calligraphie liée au silence de l’oeuvre achevée chuchote mes réflexions intimes.

Gisèle Boulianne observe et conscientise l’abondance de la vie qui l’entoure et elle s’en inspire pour en créer une oeuvre au même diapason; c’est-à-dire un acte de type presque théâtral où l’imagination peut mettre en branle la scène déjà mouvementée. Ce qui peut sembler banal pour certain comme des graffitis sur une porte ou des truites dans un lavabo, peut lui apparaître phénoménal. La complexité des couleurs qui se chevauchent, le dynamisme des lignes et des formes entremêlées évoquent chez elle une envie folle de figurer une pièce dramatique, une représentation nébuleuse de l’atmosphère qui s’en dégage. C’est alors que Gisèle Boulianne peint la vie urbaine dont elle s’envoûte.

Frame

Acrylique sur aluminium
48'' x 72''

Empreinte

Acrylique sur aluminium
48'' x 12''